stephanie auxiliare de vie

De la petite enfance aux personnes âgées et handicapées

stephanie auxiliare de vie
Stéphanie, Auxiliaire de vie

Stéphanie, auxiliaire de vie

J’ai toujours exercé un métier de la relation à l’autre et de l’accompagnement. Avant, j’étais dans la petite enfance. En 2018, j’ai souhaité me reconvertir. Mais je ne me voyais pas faire autre chose qu’un métier de contacts. Et, je ne suis pas déçue. Depuis que je suis auxiliaire, j’ai l’impression d’avoir rencontré un tas de gens différents. C’est vraiment enrichissant !

Aujourd’hui, j’interviens chez Viexidom Services à Angers sur le quartier de La Roseraie auprès de personnes âgées, malades, en situation de handicap.

Une reconversion facilitée par le travail en équipe

Au départ, tout était nouveau. J’ai pris confiance en moi progressivement. Ce qui m’a aidée ? Les interventions en binôme avec des auxiliaires expérimentés, le soutien des responsables coordinateurs de secteur et les échanges avec mes collègues.

J’ai aussi bénéficié de nombreuses formations : nutrition, gestes et postures, bientraitance, troubles psychiques… j’ai trouvé ça intéressant d’être accompagnée comme ça ! Ce que j’apprécie à Viexidom Services c’est aussi la diversité de compétences réunies au sein d’une même association : soignants, ergothérapeute … il y a même un psychologue ! A domicile on est aussi très autonome. Cela me plaît beaucoup. Aujourd’hui, j’aurais d’ailleurs du mal à retourner en structure.

Un métier d’avenir et indispensable

Le métier d’auxiliaire est souvent réduit à des tâches ménagères, réalisées par des femmes chez des personnes âgées. Mais ce n’est pas du tout ça ! Notre rôle est de préserver l’autonomie des personnes qu’on accompagne. Et il y en a de tous les âges. Le lundi, j’interviens 5 fois chez une personne en situation de handicap. Lever, repas, entretien du logement : notre accompagnement est global et indispensable pour elle. Je mesure à quel point notre métier est essentiel. Il va l’être de plus en plus pour le maintien à domicile des personnes âgées. C’est pour cela que j’y crois ! Et les hommes y ont toute leur place.

Un métier relationnel et de contacts humains

La base de notre métier, c’est le relationnel

Si vous aimez le contact avec les gens, n’hésitez pas à venir faire un stage pour le découvrir. Notre rôle est aussi de lutter contre l’isolement social. Nous sommes le lien avec l’extérieur quand il n’y a pas d’aidants. Les personnes qu’on accompagne nous en sont reconnaissantes.

Dernièrement, une dame de 90 ans m’a dit « vous allez me faire passer une bonne journée ! ». Je suis sortie de chez elle en me disant « Je sais pourquoi je fais ce métier ! ».

StéphaNIe, auxiliaire de vie – Viexidom

Pour contacter Stéphanie : heas.stephanie[@]viexidom49.fr